• Le laser CO2 : 2 ans après, quels sont les résultats ?

by - avril 29, 2020

Hello mes p'tits loups ! Aujourd'hui on se retrouve avec un sujet qui me tient à coeur et qui m'a poussé à revenir sur la blogosphère en 2018. Il y a maintenant un peu plus de 2 ans j'ai commencé des séances de laser CO2 (vous pouvez retrouvez mon expérience ici : article 1 - article 2) afin d'estomper au mieux mes cicatrices dues à l'acné sévère que j'avais eu étant jeune adulte. Dans mes précédents articles les photos parlaient d'elles-mêmes et prouvaient que la texture de ma peau était améliorée : moins d'irrégularités, moins de tâches et moins de creux. C'était très prometteur pour la suite !

Je devais avoir une 3ème et dernière séance en avril 2019 mais elle n'a pas pu se faire puisque j'avais encore des micro kystes sous la peau qui empêchaient toute intervention de ce type. Mon dermatologue m'avait alors prescrit de la Tolexine en double dose pendant 1 mois afin de pouvoir réaliser l'intervention fin avril, mais cela n'a rien changé j'avais toujours des micro kystes sur et sous la peau ... Nous avons alors décidé de déplacer ce rendez-vous (qui me tenait à coeur) en octobre. Jusqu'en octobre j'ai pris de la Tolexine. En octobre ce fût la même aventure, des micro kystes présents donc pas d'intervention. C'est à ce moment-là que j'ai clairement décidé d'abandonner cette dernière séance. Mon corps avait ingurgité des tas d'antibiotiques pour éradiquer mon acné mais rien n'y faisait, c'était ainsi. Il fallait que je me fasse une raison et que j'accepte ma peau telle qu'elle était avec ses imperfections. J'ai arrêté de prendre la Tolexine en octobre quand j'ai eu mon dernier rendez-vous avec mon dermatologue. Depuis je n'ai que des micro kystes qu'en période de règles, quand je suis stressée ou lorsque je ne mange pas sainement. Désormais, j'ai appris à écouter mon corps et surtout ma peau.

Globalement ma peau se porte mieux, elle présente encore quelques irrégularités que je constate notamment quand je suis au soleil mais ce n'est pas bien grave. Je me souviens de ma peau avant mes séances de laser CO2, elle était vraiment catastrophique par rapport à maintenant. En 2 ans, ma peau est devenue plus jolie et plus supportable à regarder chaque jour dans le miroir. Je complexe beaucoup moins ! Depuis moins d'un an, j'ai également changé de fond de teint, je me suis tournée vers un produit avec un effet plus naturel, moins couvrant, plus glowy, tout le contraire de ce que j'avais l'habitude de porter ! Le laser CO2 m'a grandement aidé dans ma vie de tous les jours et dans mon travail sur l'acceptation de soi. Je peux très bien vivre des jours sans me maquiller, me montrer sans maquillage à ma moitié, aller en courses sans maquillage, aller au travail sans maquillage, m'exposer sans maquillage auprès de personnes que j'ai connue en étant maquillée, rencontrer de nouvelles personnes sans maquillage, bref c'est un réel soulagement. Vous n'avez pas idée à quel point le maquillage a pu être une carapace pour moi pendant des années, m'en passer aussi souvent est un si grand bonheur. Je peux également me prendre en photo ou être prise en photo sans retoucher ma peau et ça, ça n'a pas de prix. Assez parlé, je vous laisse avec les photos avant/après qui parlent d'elles-mêmes.
Certes le laser CO2 a fait des miracles sur ma peau mais ce n'est pas une intervention médicale anodine. J'ai testé des tas et des tas de crèmes, de sérums, d'antibiotiques à n'en plus finir pour améliorer l'état de ma peau mais rien n'y faisait. C'est ma dermatologue qui m'a suivi pendant mon traitement Roaccutane qui m'a conseillé de faire du laser CO2 auprès de l'un de ses confrères.

J'ai fait mes recherches au préalable pour voir les résultats que le laser CO2 procurait notamment avec des avant/après sur Instagram, je me suis également documentée sur internet sur des sites de différents dermatologues, j'ai visionné des vidéos pour voir ce qui pouvait m'attendre, j'ai également posé des questions à mon dermatologue afin d'être rassurée. J'ai fait une séance test sur une petite zone pour pouvoir me décider à faire l'intégralité de mon visage pour la simple et bonne raison que j'ai des tâches de rousseur qui auraient pu se brunir avec le laser mais heureusement ce ne fût pas le cas ! Les spécialistes et les patients qui sont passés par-là n'ont pas assez de recul sur cette intervention pour savoir ce que cela pourrait produire dans quelques années : tâches pigmentaires ? sensibilisation de la peau ? réapparition des cicatrices ? tant de questions en suspens dont j'aurai la réponse dans les années à venir en espérant ne pas avoir de tâches pigmentaires, ne pas avoir la peau sensible et ne pas retrouver mes cicatrices. Pour le moment (et je suis touche du singe !), rien de tout cela ne m'est arrivé, pourvu que ça dure ! ☺️

Alors si le laser CO2 est votre ultime option pour ôter l'un de vos plus gros complexe faîtes-le mais renseignez-vous, peser le pour et le contre, ce n'est vraiment pas une décision à prendre à la légère

Si jamais vous avez des questions à ce sujet, n'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à m'envoyez un message sur mon compte Instagram, je vous répondrais avec plaisir.

Merci d'avoir pris le temps de me lire ! :)

A très vite pour un prochain article ! Angélique 

You May Also Like

0 commentaires